L’invention de la console du Père Noël

Attention ! Attention ! Approchez-vous ! Grand rassemblement sur la place centrale du village !

Père Noël et Mère Noël ont invité tous les lutins à prendre une pause de travail pour souligner le septième anniversaire de la création de la console PNP. Debout sur une estrade, le Père Noël s’adresse à la foule :

— Avant que nous ne soyons tous trop pris dans le grand tourbillon de la période des fêtes, Mère Noël et moi tenions à remercier chacun d’entre vous pour votre travail acharné. Il y a sept ans, les lutins Invengénieurs ont mis au point une nouvelle technologie qui a rendu nos communications beaucoup plus efficaces. Grâce à la console du Père Noël Portable qu’ils ont inventée, j’ai le grand bonheur de m’entretenir par vidéo avec chaque enfant du monde qui souhaite me parler !

Les lutins se mettent à applaudir. Au milieu de la foule, Nanö, un jeune lutin de très petite taille, tente d’apercevoir le Père Noël par-dessus les épaules de ses collègues qui lui bloquent la vue.

— Quoi ? Qu’est-ce qu’il a dit ? Pourquoi tout le monde applaudit ? demande Nanö.

— Tais-toi un peu et tu entendras mieux, lui répond un lutin grognon.

— Mais je ne vois rien parce que je suis trop petit ! riposte Nanö.

— Arrête de te plaindre. Nous sommes tous petits, lui répond le lutin grognon.

Le Père Noël s’adresse encore aux lutins pendant un moment, mais Nanö a de la difficulté à bien l’entendre.

— De quoi parle-t-il maintenant ? demande Nanö à une lutine rousse.

— Chut ! souffle-t-elle. Il explique ce qui a motivé les Invengénieurs à créer la console du Père Noël Portable.

Nanö a beau tendre l’oreille, il n’arrive pas à très bien entendre. Il saisit juste les derniers mots du discours du Père Noël :

-… et voilà donc pourquoi la console du Père Noël Portable a été inventée! Pour célébrer avec vous ce septième anniversaire, Mère Noël et moi allons maintenant distribuer de délicieux petits gâteaux de Noël !

 

Les lutins applaudissent tout en s’exclamant de joie. C’est qu’ils sont très friands de pâtisseries ! Ils se placent les uns derrière les autres pour recevoir leur petit gâteau. Déçu, Nanö prend place dans l’une des queues.

— Pourquoi ce petit air triste ? lui demande une lutine aux yeux très bleus. Tu n’aimes pas les gâteaux de Noël ?

— Si si, j’adore les gâteaux, dit Nanö. Mais je n’ai pas réussi à tout entendre le discours du Père Noël. J’aurais bien aimé connaître l’histoire derrière la création de la console PNP.

— Je peux t’expliquer comment fonctionne la console si tu veux! dit la lutine. L’enfant se place devant un écran d’ordinateur, de tablette ou de téléphone mobile, puis il ou elle fait démarrer la console de communication avec le village. Le Père Noël apparaît alors à l’écran et s’adresse à l’enfant grâce à une connexion vidéo. C’est très impressionnant !

— Je sais tout ça, proteste Nanö.

— Et alors ? demande la lutine. Si tu sais déjà ce qu’est la console du Père Noël Portable, pourquoi es-tu déçu ?

— Je sais comment fonctionne la console, explique le lutin, mais j’aurais aimé entendre le Père Noël raconter pourquoi lui et les lutins Invengénieurs ont décidé de la créer.

— Mais parce que c’est une manière très efficace de communiquer avec le Père Noël ! dit la lutine.

— Oui oui, bien sûr, répond Nanö. Mais pendant des années et des années, les enfants communiquaient avec le Père Noël en lui envoyant une lettre. Ça fonctionnait très bien ! Je suis curieux de savoir pourquoi on a décidé de faire les choses autrement.

— Ceux qui le souhaitent peuvent toujours envoyer une lettre au Père Noël, dit la lutine.

La queue pour obtenir un petit gâteau s’approche lentement du Père Noël. Un vieux lutin décide de se mêler de la conversation entre Nanö et la lutine.

— C’est vrai que les lutins Postationnistes faisaient un très bon travail de tri du courrier, dit le vieux lutin. Moi je préférais cette ancienne méthode. C’était plus simple.

— Mais la console est très simple à utiliser ! proteste la lutine. Et puis c’est excitant de parler directement au Père Noël par vidéo ! J’ai déjà été témoin de plusieurs conversations entre les enfants et le Père Noël. Certains d’entre eux étaient tellement émus de pouvoir passer leur année en revue avec lui qu’ils en avaient les larmes aux yeux !

— Moi j’ai déjà vu des petits pleurer parce qu’ils avaient peur de la barbe du Père Noël, répond le vieux lutin.

— Tu sais bien que ça ne dure jamais longtemps! réplique la lutine d’un ton impatient. Ils finissent tous par se laisser gagner par la magie de Noël.

— C’est bien beau tout ça, dit Nanö. Mais je ne sais toujours pas ce qui a donné au Père Noël l’idée de créer cette console.

— Nous arrivons devant lui, dit la lutine aux yeux bleus. Tu n’as qu’à le lui demander.

La lutine donne un câlin au Père Noël, reçoit son gâteau et s’éloigne. C’est maintenant au tour de Nanö. Le jeune lutin n’a pas souvent l’occasion d’être si près du Père Noël. À la vue de ce grand homme barbu, de sa grosse voix et de son sourire légendaire, le petit lutin perd ses moyens. Tout ce qu’il arrive à faire, c’est de tendre les mains pour recevoir le petit gâteau que le Père Noël lui donne et marmonner un remerciement nerveux en s’éloignant.

La lutine aux yeux bleus a déjà dévoré sa pâtisserie. Elle s’approche de Nanö.

— Alors ? lui demande-t-elle. Est-ce que la réponse du Père Noël a satisfait ta curiosité ?

— J’ai complètement oublié de lui poser ma question! répond Nanö, les yeux tout brillants d’avoir été si près du Père Noël.

L’air ébahi de Nanö fait rire la lutine de bon cœur.

— Tu sais Nanö, tu n’as qu’à demander à assister à une séance de communication vidéo entre un enfant et le Père Noël. C’est magique ! Tu comprendras vite pourquoi les lutins Invengénieurs travaillent si fort pour améliorer la console PNP d’année en année !

Sur ces mots, la lutine vole une bouchée du gâteau de Nanö et s’éloigne au pas de course en ricanant.

×